ACHETER MAINTENANT
AVEC PAYPAL

Prix du DVD : 20 € (franco de port)

Revue de presse

“Une grande première cinématographique… Un DVD captivant.”
Famille Chrétienne

“Somptuosité des images, sobriété
du commentaire…”

Solidarité Orient

“52 mn d’histoire sainte, d’émotion
et de magie des images.”

France Catholique

“Un éblouissement intérieur !”
Liberté Politique

“La Lumière du Désert”

La renaissance de l’un des plus vieux Monastère du monde…

Documentaire TV – 2008 – Durée : 52 mn – Réalisation : Marc Jeanson

Dans la région du Waddi el Natroum en Egypte, se trouve l’un des plus vieux monastères du monde fondé en 360 par St Macaire le Grand.
Depuis, la présence monastique en ce lieu n’a jamais été interrompue.

En 1969, un ermite, le Père Matta El Maskine, accompagné d’un groupe de douze moines qui vivaient depuis 10 ans dans l’arride désert du Waddi El Ryyan à la façon des premiers Pères du désert, se rendirent dans ce monastère avec pour mission de le reconstruire, de faire redémarrer la vie monastique et érémitique et de “faire refleurir le désert.”

En cinq ans le monastère Saint-Macaire sera entièrement reconstruit et sa surface multipliée par six, il compte actuellement 130 moines et une dixaine d’ermites vivant à proximité, et des plantations et des élevages s’étendent désormais sur plus de mille deux cents hectares…

Ces moines coptes orthodoxes qui connaissent un véritable renouveau s’inscrivent dans la prestigieuse lignée des Pères du Désert, à l’origine du monachisme occidental.*

Vous avez aimé ce film…

“C’est superbe. Beauté, profondeur, vérité. Authentique. Bref : habité.” (C&E S) “J’ai été émerveillée par la beauté des images, des visages, des rencontres… Vraiment, cela élève l’âme et secoue un peu la poussière de l’engourdissement… Et puis quelle espérance et quelle joie dans cette renaissance miraculeuse!” (E.P.) “Un éblouissement intérieur” (L.P.) “Un vrai moment d’émotion” (O. d’O.) “Superbe film !” (Ph. D.) “C’est d’une beauté extraordinaire, celà m’a apporté les réponses aux questions qui me burinaient.” (Mme D.) “Merci pour ces moments de bonheur” (C. H-G) “La photo est superbe, et cette renaissance absolument prophétique !” (A.P.) “Nous vous remercions pour ce magnifique film dont les 53 minutes ont passé comme l’éclair ! (J.C.&L.D.) “Et quand le film s’achève dans la grotte d’un anachorète d’aujourd’hui, le sourire et le regard pétri de lumière du vieil ermite nous disent que vraiment, le dénuement du désert féconde l’indicible profondeur de la rencontre de l’homme et de Dieu.” (S.O.) “Ouverture sur le désert, invitation à la méditation, un beau moment d’éternité.” (H.M) “Il y a dans ce film une grande puissance de la simplicité, tout est très réel et débouche sur une vraie espérance” (J. G.) “Une rencontre visuelle, belle, authentique et une expérience de l’intériorité et de la fécondité au désert.” (R. L.) “Merci pour ce beau documentaire qui donne envie d’aller se ressourcer dans le désert.” (A. C.) “Ce documentaire, de facture classique sur de splendides images du désert Egyptien, pose un regard ouvert, curieux et philosophique sur l’aventure spirituelle et humaine des moines coptes orthodoxes” (France Télévisions) “La vidéo est magnifique !” (JP.L.) “…Donc tout est possible !” (M. L.) “C’est mon étoile. (J.R.) “Les deux ensemble – La Lumière du Désert et les Entretiens avec le Père Wadid sont le meilleur documentaire que j’ai jamais vu de spiritualité chrétienne.” (M.T. Barcelona) • “Merci pour ces belles productions qui sont une vivante et profonde évangélisation pour nous, homme et femmes du monde d’aujourd’hui, assoiffés de cette lumière du désert !” (FM, moine ermite) • “Vous nous avez fait vivre des instants de pure merveille, de spiritualité, de paix intérieure à travers ces images, ces personnages, ces commentaires et ces silences.” (JT Plaisance) • “Ma soeur et moi-même l’avons visionné plusieurs fois grâce à une médiathèque locale et il nous a laissé une impression forte, à vrai dire inexprimable, comme ce qui émane de ces Pères coptes, reliés à la grande tradition des moines du désert de  Scété. L’entretien avec le Père Wadid est un cadeau inestimable. Connaissant par expérience le retrait et la réticence des moines orthodoxes à être photographiés et surtout à parler (notamment d’eux-mêmes), je peux deviner la qualité de votre contact avec les intéressés. Il y a une loi spirituelle qui fait que l’on perd ce que l’on dit. Vous avez su mettre en confiance vos interlocuteurs, grâce au respect et à la sobriété à la fois de la caméra et du micro. Ils l’ont fait par amour de nous tous, et ils ont bien fait ! C’était une gageure. Le couronnement du film, est le sourire – inoubliable – d’Abouna Minah : il contient toute l’expérience d’une vie érémitique dans la quête de l’Amour du Christ. A lui seul, il peut amener des êtres à la Foi. Je désire écrire à son  sujet car c’est un inestimable présent. (L’une de mes amies a été sauvée par le sourire que Mère Teresa lui a fait en se retournant, au milieu d’une foule… ) Encore une fois, soyez vivement remerciés vous et votre équipe; je vous encourage à poursuivre votre oeuvre. C’est si nécessaire, urgent.” (AM, Suisse)

etc..